une coopérative locative d'habitants, sociale et culturelle

UTOP, c'est

Actus - Evénement

Dessin de Mauro

la 1ère coopérative d’habitants “Loi ALUR” de France, située dans le quartier des Amandiers, Paris 20è ;

un projet anti-spéculatif et reproductible ;

un habitat abordable à Paris (barème des logements sociaux) ;

une démarche environnementale privilégiant le “low tech”, la prise de conscience et la formation des habitants ;

des espaces modulables ;

un projet solidaire et ouvert sur le quartier ;

un projet réalisé en partenariat avec la coopérative HLM Coopimmo, le bailleur social Habitat et Humanisme et la coopérative Archi Ethic.

Un collectif de personnes dont les valeurs communes établissent un rapport au monde, notamment la façon dont nous habitons une ville, un quartier ;

habiter dignement et autrement dans Paris, ville où la pression foncière est très importante ;

 un collectif où la fête, la solidarité, le partage, l’ouverture, l’écologie, la dignité sont des valeurs qui donnent du sens à l’existence ;

un collectif qui souhaite s’ancrer dans des réalités sociales, celles du quartier des Amandiers et celles du quartier Gambetta à Paris.

UTOP, c'est aussi

17 logements

des locaux communs mutualisés

des locaux d’activités

des espaces mutualisés, publics et paysagers : un studio de musique, une salle commune modulable et ouverte sur le quartier, un jardin

la recherche d’une forme de solidarité ; 

un habitat décloisonné où l’humain est au centre…

… pensé et conçu selon nos besoins et nos valeurs;

un habitat où la parole gère le quotidien ;

passer du temps ensemble pour vivre et habiter mais aussi imaginer, concevoir et gérer la vie en commun.

un projet anti-spéculatif

des logements abordables à Paris

un modèle reproductible

Promesse de vente signée ! 

Les choses se précisent et deviennent de plus en plus concrète. La promesse de vente du terrain a été signé entre la mairie de Paris et Coopimmo, mardi 16 octobre 2018. C’est la fête !

Icon Image

2019 - 2020

Les chantiers sont souvent perçus comme sources de nuisances, de bruit, de poussière, de danger, sentiment renforcé par l’interdiction d’y pénétrer. C’est pourtant là que la ville se crée et se transforme, là où des hommes travaillent aujourd’hui et là où d’autres vivront demain.
Le chantier culturel prend le  contre-pied de ces nuisances, les détourne, les compense et valorise ses potentiels en termes paysagers, sociaux, urbains, intellectuels...

L'université populaire de l'habitat c'est offrir aux habitants du quartier et aux curieux des connaissances (alternatives) sur la fabrique de la ville et ses enjeux.

C'est aussi un espace-temps d'échanges sur ce que recouvre le terme Habiter chez chacun, sur la découverte du quartier.

C'est une programmation de rencontres et de débats, des projections de documentaires et de films, des présentations d'ouvrages, des ateliers en milieu scolaires (primaire et collège), des ateliers de préfiguration de la Capsulerie, des visites de chantier.