une coopérative d'habitants, sociale et culturelle à Paris

UTOP c'est

une coopérative d’habitants

un projet anti-spéculatif et reproductible ;

un habitat abordable à Paris (barème des logements sociaux) ;

une démarche environnementale privilégiant le “low tech”, la prise de conscience et la formation des habitants ;

des espaces modulables ;

un projet solidaire et ouvert sur le quartier ;

un projet réalisé en partenariat avec la coopérative HLM Coopimmo, le bailleur social Habitat et Humanisme et la coopérative Archi Ethic.

Un collectif de personnes dont les valeurs communes établissent un rapport au monde, notamment la façon dont nous habitons une ville, un quartier ;

habiter dignement et autrement dans Paris, ville où la pression foncière est très importante ;

 un collectif où la fête, la solidarité, le partage, l’ouverture, l’écologie, la dignité sont des valeurs qui donnent du sens à l’existence ;

un collectif qui souhaite s’ancrer dans des réalités sociales, celles du quartier des Amandiers et celles du quartier Gambetta à Paris.

UTOP, c'est aussi

des locaux communs mutualisés

des locaux d’activités

des espaces mutualisés, publics et paysagers : un studio de musique, une salle commune modulable et ouverte sur le quartier, un jardin

la recherche d’une forme de solidarité ; 

un habitat décloisonné où l’humain est au centre…

… pensé et conçu selon nos besoins et nos valeurs;

un habitat où la parole gère le quotidien ;

passer du temps ensemble pour vivre et habiter mais aussi imaginer, concevoir et gérer la vie en commun.

Projection-débat

Le cinéclub de Potere al Popolo Paris présente, en collaboration avec ESOPA Productions et le collectif “Et Si On Prenait l’Air-e?:
“Étranges étrangers”
de Marcel Trillat et Fréderic Variot
France, 1970, 60′
en présence du réalisateur Marcel Trillat

Marcel Trillat s’est rendu dans les bidonvilles d’Aubervilliers et de Nanterre, à la rencontre d’immigrés d’origines portugaise et africaine. Composé d’images prises sur le vif et de témoignages, ce film dénonce avec force la politique alors suivie par la France en matière d’immigration. Dans la nuit du 31 décembre 1969 au 1er janvier 1970, cinq travailleurs noirs meurent asphyxiés dans un foyer à Aubervilliers. Dans le contexte de l’après-68, ce drame va connaître un retentissement national, à la fois politique et médiatique. Marcel Trillat et Frédéric Variot réalisent alors “Étranges étrangers”, un documentaire qui montre sans fard les bidonvilles et taudis d’Aubervilliers et Saint-Denis.

Suivi d’un débat: “L’accueil des exilés dans les quartiers populaires et les périphéries : réponses institutionnelles et réponse populaires entre France et Italie” avec:
– Christian Chevé, président de la coopérative HLM Coopimmo
– Annie Pourre, membre du mouvement DAL – Droit Au Logement
Potere al Popolo Parigi

19h30 pot d’accueil
20h30 projection du film suivie du débat

Superpublic Rue Vaquerie Paris
4 rue de la Vacquerie, 75011 Paris
Métro Voltaire
Entrée libre

Icon Image

Quel chantier !

Les chantiers sont souvent perçus comme sources de nuisances, de bruit, de poussière, de danger, sentiment renforcé par l’interdiction d’y pénétrer. C’est pourtant là que la ville se crée et se transforme, là où des hommes travaillent aujourd’hui et là où d’autres vivront demain.
Le chantier culturel prend le contre-pied de ces nuisances, les détourne, les compense et valorise ses potentiels en termes paysagers, sociaux, urbains, intellectuels...

C'est une programmation de rencontres et de débats, des projections de documentaires et de films, des présentations d'ouvrages, des ateliers en milieu scolaires (primaire et collège), des ateliers de préfiguration de l'espace commun, des visites de chantier.

La période de ce chantier culturel débutera avec les premiers travaux, surement septembre jusqu'à la fin de travaux en 2021.

Promesse de vente signée ! 

Les choses se précisent et deviennent de plus en plus concrète. La promesse de vente du terrain a été signé entre la mairie de Paris et Coopimmo, mardi 16 octobre 2018. C’est la fête !